Observatoire de la biodiversité végétale
de Nouvelle-Aquitaine

Inventaire du Patrimoine Naturel (IPN)

Flore - Fonge - Habitats

Accueil Forêts Anciennes Présentation du programme
1 Présentation

Le programme « Cartographie des forêts anciennes de Nouvelle-Aquitaine et méthodologie de caractérisation des vieilles forêts » (télécharger la note technique de présentation) se déroule sur la période 2019-2020. Il est porté par le Conservatoire botanique national Sud-Atlantique (CBNSA) et l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), avec le soutien financier de la DREAL, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de fonds FEDER sur le Limousin. Les travaux sont réalisés en étroite collaboration avec le CBN du Massif-Central et le CBN des Pyrénées et Midi-Pyrénées.

L’objectif principal est de cartographier les forêts anciennes sur toute la région Nouvelle-Aquitaine, puis de rassembler les informations nécessaires à une pré-localisation des vieilles forêts, c’est-à-dire à la fois anciennes et matures. En terme de maturité, nous cherchons des forêts avec des très gros bois vivants (TGB), d'un diamètre >= 70 cm, sauf en cas de forte contrainte à la croissance ou pour certaines essences à croissance lente. La densité doit de préférence dépasser 5 TGB/ha. Les forêts doivent également contenir au moins un bois mort, sur pied ou au sol, de diamètre >= 30 cm (pas de densité minimale à ce stade de l'étude). La présence de dendromicrohabitats (cavités, fentes, écorces décollées, etc.) est bien entendue recherchée.

Les résultats auront vocation à être utilisés par les aménageurs du territoire (collectivités, services de l’Etat, etc.) ainsi que par les gestionnaires.

La cartographie des forêts anciennes se fait suivant une méthodologie nationale, basée sur la comparaison de la couverture forestière actuelle avec celle des cartes d’État-major (correspondant à la période de minimum forestier en France, vers le milieu du XIXe siècle).

En revanche, il n’existe pas de méthodologie officielle pour identifier des peuplements matures parmi ces forêts anciennes. La première source d’information à mobiliser est donc la connaissance du territoire par les acteurs du monde forestier, objet de la présente plateforme de saisie.

Cette plateforme de saisie en ligne propose trois modules pour échanger des informations :

  • ● Contribuer à la localisation de vieilles forêts : interface de saisie des massifs de vieille forêt potentielle ou avérée. Notice d’utilisation : ici.
  • ● Formulaires d’enquête : questionnaires visant à recenser les connaissances sur les vieilles forêts et les projets menés dans la région.
  • ● Documentation : plateforme de dépôt et de téléchargement d’articles et rapports en lien avec la thématique des vieilles forêts et forêts anciennes.

La date d’échéance de contribution à la localisation des forêts et de réponse aux formulaires d’enquête est fixée au 31 août 2020. Nous comptons sur votre collaboration pour nous aider dans cette démarche et vous remercions par avance du temps consacré à nous transmettre vos informations !

Pour toute question contactez Anna Hover, chargée de mission phyto-écologie forestière au CBNSA. Email : a.hover@cbnsa.fr ; Téléphone accueil CBNSA : 05 57 76 18 07.


1 Forêts n’ayant pas connu de défrichement depuis la période de minimum forestier (vers 1850). Les cartes d’État-major constituent la référence pour la surface forestière de cette époque.

2 Forêts présentant un grand nombre d’arbres ayant dépassé leur diamètre d’exploitabilité, des bois morts au sol et sur pied à différents stades de décomposition et une diversité de microhabitats. Ces forêts sont généralement observées en cas de faible intervention sylvicole depuis au moins 50 ans.